Club Athlétique Voutréen : site officiel du club de foot de VOUTRE - footeo

Episode 3 : La montée (2ème Partie)

26 décembre 2009 - 19:39

Une semaine seulement après le match aller des barrages perdu par deux buts à un, le CA Voutré se déplace sur la pelouse de l'US Vibraye pour écrire la plus belle page de son histoire.

Maine Libre, 12 Mai 1992 : "Les Vibraysiens pensaient avoir réalisé le plus difficile en allant s'imposer en territoire mayennais. La réponse des Voutréens fut terrible... disproportionnée... mais ô combien méritée."

Ouest France, 11 Mai 1992 : "Les Vibraysiens s'attendaient à rencontrer quelques difficultés devant l'excellente équipe mayennaise mais l'ampleur du score est suffisamment significative pour reconnaitre que les Voutréens ont largement mérité leur accession en Division d'Honneur."

Qu'a-t-il bien pu se passer à Vibraye (72) le Dimanche 10 Mai 1992 pour que la presse soit aussi unanime ? Pourquoi les journaux, les jours suivant, titraient "Le CA Voutré Magistral" ou encore "Sans contestation" ? Pourquoi les superlatifs ne manquaient pas pour qualifier la victoire voutréenne ?

Dans le premier épisode, nous parlions du seul schéma de jeu que connaissaient les voutréens : l'Offensive. Et bien pour ce match retour, les Carriers n'ont fait aucun mystère de leurs intentions en alignant une équipe composée de 4 attaquants. "Il recherchaient le K.O. Du style ça passe ou ça casse !".

Pourtant, quand en tout début de match Jean-Michel Monnier, le portier voutréen, dû s'employer pour sortir un coup franc adverse surpuissant, nul n'aurait parier sur une facile victoire voutréenne. Mais "la suite allait être d'une grande limpidité."

"S'appuyant sur un remarquable avant centre, les Mayennais monopolisaient le cuir sans que les locaux ne parviennent à desserrer l'étreinte. C'est le moment que choisi Garreau pour entrer en action. Une frappe du gauche (22e), un coup de tête puissant (31e), un nouveau bolide du gauche (64e), Les Vibraysiens n'avaient plus que leurs yeux pour pleurer... D'autant que dans l'entrefait, Reuzeau avait corsé l'addition (38e)."

"La suite découla d'elle même. Dominé dans tout les compartiments du jeu, l'US Vibraye but le calice jusqu'a la lie... par l'insatiable Garreau (82e, 89e). "Comment être déçu quand on prend une telle leçon." Dans les rangs vibraysiens, passé la première demi-heure, on s'était effectivement fait une raison."

La victoire était incontestable. Le CA Voutré venait de s'imposer 7-0. Le CA Voutré, petit club d'une commune de 800 habitants, allait jouer en Division d'Honneur. Et pour les quelques détracteurs qui subsisteraient encore, il est bon de savoir que sur les 13 joueurs présents sur la feuille de match, onze avaient débuté à l'école de foot de Voutré avec JP Bourdin : "C'est à signaler"...

 La joie du buteur, Franck Garreau et du capitaine, Gilbert Ory
.
.
.
.
______________________
.
VOS REACTIONS SONT LES BIENVENUES
______________________
;o
o
o.
.
INTEGRALITE DES EPISODES :
I
1. LE COMMENCEMENT
2. LA MONTEE (PARTIE 1)
3. LA MONTEE (PARTIE 2)
4. L'APOGEE
5. "EN AVANT LA MUSIQUE"
6. "LA GENEROSITE VOUTREENNE"
7. L'ABOUTISSEMENT
8. PAROLES DE JOURNALISTES
o
o
o

Commentaires

FESTI FOOT!! 18 jours
PETIT RAPPEL!!!! 19 jours
A VOTRE AGENDA!!!! 24 jours
stanislas piau a commenté ARON US / EQUIPE B 27 jours
1-3
ARON US / EQUIPE B 27 jours
ARON US / EQUIPE B : résumé du match 27 jours
0-3
EQUIPE C / ARGENTRÉ US 27 jours
EQUIPE C / ARGENTRÉ US et JAVRON CS / EQUIPE A : résumés des matchs 27 jours
2-2
JAVRON CS / EQUIPE A 27 jours
F
EQUIPE C / ARGENTRÉ US 28 jours
EQUIPE C / ARGENTRÉ US : résumé du match 28 jours
compos du week end!!! 28 jours
5-1
CHATEAU GONTIER FC / U 18 (2) 1 mois
CHATEAU GONTIER FC / U 18 (2) et U 18 (1) / BALLÉE AS : résumés des matchs 1 mois
3-3
U 18 (1) / BALLÉE AS 1 mois
  • jonathan786
    12 juin

    Jonathan Lefaucheux

    Joueur

    39 ans

  • julien gaze
    23 juin

    Julien Gaze

    Joueur

    38 ans

  • Sébastien GLINCHE
    16 juin

    Sébastien GLINCHE

    Supporter

    41 ans

  • Sandrine Piau
    4 juin

    Sandrine Piau

    Supporter

    41 ans